Fantasy & Romans jeunes

Ma fureur

Jenny Downham

Roman Jeune / lu par Catia

2/5

mafureur.png 

Je ressors un peu mitigée de ce roman et pourtant je trouvais le sujet de la maltraitance psychologique intéressant. Malheureusement je trouve que Jenny Downham est restée en surface et j'aurais voulu un peu plus de profondeur, mais peut-être est-ce parce que c'est un livre pour jeunes adultes !!!
J'ai été aussi très déçue par la fin, qui à mon sens n'a rien à voir avec le livre.

Oups ! J’ai effacé la prof !

Sophie Rigal-Goulard

Roman Jeune / Sélection PRIX ENFANTAISIE 2021 / lu par Barbara

+   l’ambiance potache
- l’intrigue qui n’en n’est pas vraiment une.

Oups.png

Tom et Lenny, deux écoliers, sont amis malgré leurs personnalités très différentes. Tom a des dons pour écrire et il découvre qu’il est inspiré lorsqu’il s’agit de potions magiques. Les recettes semblent être dictées par son intuition et à sa grande surprise, et celle de Lenny, ça marche. Ou cela semble marcher… Le mystère reste entier. Le duo va tenter plusieurs expériences et l’ensemble du livre raconte les péripéties qui en découlent. Une histoire pour rigoler et dans laquelle chacun se retrouvera. À lire dès 9-10 ans.

Les secrets de Toutânkhamon

Emma Carrol

Roman Jeune / Sélection PRIX ENFANTAISIE 2021 / lu par Barbara

+  l’ambiance qui me rappelle Blake et Mortimer
- les situations invraisemblables dans un environnement réaliste

toutankhamon.png 

Lil est une écolière anglaise qui vit à Londres avec ses parents. La première guerre mondiale vient de se terminer. L’autrice décrit la vie quotidienne à cette époque à travers les yeux de son héroïne et de ses personnages secondaires. Elle en profite pour évoquer des problèmes actuels : sexisme, ségrégation, hiérarchie sociale, emprise d’une culture sur une autre, etc. L’intrigue autour d’une relique volée au Pharaon est compliquée par l’intervention de personnages de l’Egypte ancienne. Ils s’expriment au travers d’un papyrus traduit par un des jeunes protagonistes. Il y a une histoire dans l’histoire qui peine à trouver sa place.
Je n’ai pas réussi à me laisser embarquer par l’histoire, mais peut-être que d’autres le seront. À lire dès 10 ans.

Mystère à minuit-La ville la plus hantée du monde

Camille Brissot

Roman Jeune / Sélection PRIX ENFANTAISIE 2021 / lu par Barbara

+ le style fluide
-  Malgré l’univers tout à fait «halloweenesque», je trouve que ça manque d’originalité.

mystères.png 
Victor, Tamara et Balthazar vivent à Minuit, la ville la plus hantée du monde. «Vivent», c’est une façon de parler car Balthazar, Balti pour ses amis, est un jeune fantôme. Victor seul a le don de le voir. Ils se nouent d’amitié avec Tamara fraîchement arrivée en ville et vont tous les trois résoudre un mystère. J’ai lu d’une traite ce roman dont l’intrigue est bien construite et les personnages intéressants. Tout n’est pas résolu dans ce premier tome et je me réjouis de découvrir le deuxième ! À lire dès 9-10 ans.

Les trois enterrements de mon chien

Guillaume Guéraud

Roman Jeune / Sélection PRIX ENFANTAISIE 2021 / lu par Barbara

+ la force du texte
-  j’aurais eu besoin de savoir ce qu’il se passe après.

lesenterrement.png 

Babino, le chien de Némo, vient de mourir accidentellement dans le parking du supermarché. Alors que le chagrin l’accable, avec l’aide de ses amis Morgane, Gaspard et Najib et de sa sœur Mila, il organise son enterrement.
Une histoire que j’ai lue la larme à l’oeil, mais aussi en rigolant des remarques du petit groupe de copains. Le texte, très court, est le témoignage d’un moment fort dans la vie de chacun, la première rencontre avec la mort. Sobre, parfois grave, parfois léger, ce livre m’a impressionnée. Il fallait oser parler de la mort d’un compagnon et de la tristesse d’un enfant de cette manière. Bravo !

L’incroyable histoire du homard qui sauva sa carapace

Thomas Gerbeaux

Roman Jeune / Sélection PRIX ENFANTAISIE 2021 / lu par Barbara

+ l’humour caustique du homard et la Bretagne
-  le survol du personnage de Jeanne

homard.png 

Jeanne récupère un homard qui s’est sauvé in extremis de la casserole du cuisinier. Tous les deux s’organisent pour libérer ses camarades de vivier.
Une très jolie histoire pleine d’humour et d’images de la Bretagne.
Le texte court compense le niveau de vocabulaire assez élevé et les doubles sens qui pourraient parfois troubler les jeunes lectrices et lecteurs. À lire dès 9-10 ans.

La maison qui parcourait le monde

Sophie Anderson

Roman Jeune / lu par Barbara

+ l’univers très imagé
- Marinka me tape sur le système parfois...

la maison.png 
 

Marinka 13 ans vit avec sa grand-mère Baba dans une maison à pattes de poulet. Sa grand-mère est une Yaga, elle aide les morts à passer la Porte. Une aventure qui explore la mort et la représentation que l’on s’en fait.
Ossements, breuvages bizarres, fêtes nocturnes, langages magiques, tous les ingrédients sont réunis pour une ambiance spectrale. Je n’ai pas trouvé l’intrigue dingue mais j’ai adoré imaginer la maison qui est, à mon avis, le vrai personnage de l’histoire.
Un clin d’oeil au château ambulant de Myazaki ? Peut-être… Pour des lectrices et lecteurs dès 10 ans qui ont envie de faire fonctionner leur imagination.

Entrez dans la maison qui parcourait le monde !

La Quête d’Ewilan, Les Mondes D’Ewilan, Ellana

Pierre Bottero

Roman Jeune / lu par Laurène

+ Style d’écriture & Personnages
- Le deuxième cycle m’a un peu moins convaincue.

ewillan1.png ewillan2.png ewillan3.png 
 

Engagez-vous sur la voie des Possibles avec Camille et faites un Pas de Côté pour rejoindre Gwendalavir !

Suivez l’aventure de Camille à travers les mots de Pierre Bottero. L’écriture est absolument fantastique, certaines citations que j’ai y trouvées m’accompagnent encore aujourd’hui. Ces livres peuvent être lus par tout le monde, mes parents ont adoré aussi. Cela vaut la peine de les lire dans l’ordre chronologique et d’arriver jusqu’au cycle d’Ellana. (Si la bibliothèque brûle je sauve ces trois livres là.)

« Ce que j’aime par-dessus tout en Gwendalavir, outre la salade de champignons, c’est l’inutilité du mot impossible. »

Une aventure à ne pas rater !

Hunger Games : La Ballade du serpent et de l'oiseau chanteur

Suzanne Collins

Roman Adulte 7 Jeune / lu par Laurène

+ Les scènes d'action, l'envers du décor
- Quelques longueurs, la romance

hunger game.png 

Découvrez la jeunesse du président Snow, antagoniste des trois premiers Hunger Games.
Le livre commence sur les chapeaux de roues, avec son lot de tributs, de stratégies et d’arène. On perd pourtant un peu le rythme avec une fin qui tire en longueur et des éléments de romance qui ne font pas vibrer.

Cela reste une bonne lecture pour les fans de la série et on apprécie l’aperçu dans la conception des Jeux qui influenceront le monde de Katniss, 60 ans plus tard.

L'apprenti épouvanteur

Joseph Delaney

Roman Jeune / lu par Laurène

+ Rythme / Intrigue
- Apprenti ! Écoute ton maître !

épouvanteur.png 

L’Épouvanteur, chargé de contrôler les manifestations du surnaturel, cherche un apprenti. Sorcières, prophéties, grimoires et gobelins. Une bonne dose de frisson et de mystère.
 
Moi qui ne suis pourtant pas une grande amatrice d’épouvante et de monstres, je me suis laissée envoûter.
L’histoire avance vite et on se retrouve à la fin sans avoir eu le temps de dire ouf !

Les Chroniques de l'Érable et du Cerisier, 1: Le masque de Nô

Camille Monceaux

Roman jeune / lu par Laurène

+ Découverte culture japonaise. Personnages
-  Rythme peut paraître un peu lent

Suivez Îchirô dans son aventure et plongez dans le japon du 17e siècle. Il vous fera découvrir la voix du sabre, la ville d’Edo (Tokyo) et ses habitants, ainsi que de passionnantes facettes de la culture japonaise. L’histoire se construit lentement, nous laissant le temps de nous imprégner de l’atmosphère et d’apprendre à connaître une palette très variée de personnages authentiques.

Amateurs de manga ou curieux qui voudraient en savoir un peu plus sur le Japon tout en vivant une aventure passionnante, ce livre est pour vous!

Les Vous

Davide Morosinotto

roman ado / lu par Barbara

+ Le style page turner
- La conclusion un peu simpliste

J’ai lu d’autre romans de Davide Morosinotto et il a le talent d’écrire un livre qui captive autant un adulte qu’un ado. C’est rare. Il n’y a pas de volonté d’éduquer, d’enseigner dans ce texte, il n’y a pas de stéréotypes de genre, chaque personnage est complet avec ses qualités et ses défauts. Le style est clair, direct et c’est facile de plonger la tête la première dans l’aventure. Même si, cette fois-ci on dérape dans la pure fantasy.
Les parents en prennent pour leur grade, ce qui est toujours bienvenu. Mère protectrice, père-copain, père irascible, mère absente, etc. Les types de personnalités ne sont pas figés. Les héros sont des ados d’aujourd’hui, audacieux et sans filtres.